Rites et rituels funéraires En quoi les rituels sont-ils donc nécessaires et essentiels ?

Une conférence enregistrée lors du colloque "Le deuil, mémoire vivante" organisé par Picardie Laïque asbl et Commemoria en mars 2013 à Mons en Belgique

Nos sociétés modernes ont réduit le deuil à sa plus simple expression, là où les sociétés traditionnelles favorisaient un travail long et profond qui se terminait par une cérémonie de fin de deuil. Il en est de même pour l’accompagnement aux mourants souvent réduit au déni des familles. La situation est ressentie de même par les encadrants qui sont souvent démunis en termes d’outils. L’objectif de la journée du 26 mars est d’inciter les participants à réfléchir sur les enjeux éthiques, philosophiques et psychologiques de l’accompagnement de la fin de vie et des rituels autour de la mort et de présenter un nouvel outil, baptisé « Commemoria » qui a pour objectif de permettre aux personnes endeuillées de construire une mémoire vivante du défunt.

En quoi les rituels sont-ils donc nécessaires et essentiels ? Pourquoi ceux-ci apportent-ils souvent paix et sérénité ? C’est l'objet de l'intervention de Robert Herouet.

Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :