ECOLE ANASTASIA GROSS

Bienvenue dans un espace de formation sérieux, moderne et dynamique. Une Ecole à votre portée et tournée vers votre potentiel. En 1 année, Anastasia créé 4 Marques et 1 Brevet PERSOGRAPHIE® IDENTOLOGIE® THEME IDENTITAIRE® LE GRAND JEU DE LA PSYCHOGENEALOGIE®


Nettoyer, balayer, libérer des mémoires Kesako?

Publié par Anastasia Gross sur 9 Octobre 2020, 11:19am

Catégories : #ARTICLES

Nettoyer, balayer, libérer des mémoires Kesako?

Je m'étonne toujours de lire dans les commentaires certains mots comme :
Nettoyer, libérer, posséder...
Pour parler des mémoires de nos ancêtres.
Avec le temps des recherches généalogiques on apprend à ressentir de la compassion pour notre clan.


Et cela est très important car les sentiments ou émotions ressentis pour un ancêtre se logent en nous et selon si cette émotion est positive ou négative elle va rejoindre la mémoire de cet ancêtre dans notre génétique justement et connaître un impact immédiat.


Voilà pourquoi je dis souvent qu'il faut aimer nos ancêtres quoi qu'ils aient fait dans leur vie de bien ou de mal.


En agissant de la sorte nous permettons à la mémoire de cet ancêtre de ne pas se vivre comme une lutte en nous comme un combat.


Quand nous faisons des recherches généalogiques nous avons forcément le jugement facile sur nos ancêtres mais beaucoup d'entre nous oublie la légitimité de leurs actes souvent dû à un manque d'amour ou à une souffrance quelconque.


L'ancêtre est enterré mais sa mémoire vit toujours et nous en sommes le véhicule, cette mémoire représente donc le carburant et si nous cherchons à le diluer à le remplacer ou à l'éliminer nous ne pourrons avancer.
Imaginez le nombre de mémoires infinies que nous portons chacun en nous et qui aujourd'hui se sont réunies en un seul corps.


Imaginez un petit peu quel serait notre pouvoir si nous laissions parler en nous les plus belles de ses mémoires.
L'amour des mémoires


M. Moi. Re veut dire aimes moi encore❤️ 

 

Anastasia GROSS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Nous sommes sociaux !

Articles récents