Mécanisme d’acceptation d’un vécu et du Pardon illustré par la Triade

Mécanisme d’acceptation d’un vécu et du Pardon illustré par la Triade


Il y a cet instant dans une vie où l’autre te fait souffrir, Où tu laisses l’autre te faire souffrir...

Souffrance vécue en une fois ou souffrances répétées, lorsque ces dernières prennent fin de la main du boureau, la victime connaît ce couloir d’isolement, ce vide, ce désert affectif.

Inconsciemment et comme pour se libérer tel le magnifique lheurre qu’elle s’invente, La victime va alors continuer de se faire souffrir tout le restant de son existence.

J’image souvent de la même façon cette scène;
c’est comme si quelqu’un te donne des coups de bâton, que tu en souffres beaucoup et que cette personne pose le bâton sur la table.
Alors tu décides de prendre le bâton et de continuer de te taper dessus toute ta vie.
c’est un peu comme passer du statut de victime à bourreau et c’est souvent de cette façon là que ça fonctionne quand le bourreau ou sa raison ne sont pas nommés.

C’est d’ailleurs ce que représente la carte de l’illusion.

Et puis un jour on a envie de comprendre on a envie de se libérer de ses souffrances on a envie de pardonner et de se pardonner.

Alors tu vas remonter à la source tu vas Tu vas chercher et tu vas mieux comprendre pourquoi cette personne t’a fait souffrir avec ce bâton.
Tu vas alors réaliser que cette personne était elle-même une victime d’un autre bourreau Et qu’elle n’a fait que répéter réellement ou symboliquement un schéma obligé.

Et c’est seulement avec ses clés que tu vas pouvoir lui pardonner et de ce fait tu vas aussi pouvoir te pardonner de n’avoir pas eu les bonnes informations et de t’être fait également souffrir très longtemps.

Cette acceptation sera une bénédiction car elle t’apportera une force, une expérience qui te grandira.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :