Lorsque l'on pensait que les bébés naissaient dans les choux

Lorsque l'on pensait que les bébés naissaient dans les choux

Lorsque l'on pensait que les bébés naissaient dans les choux
Je vais vous parler ici de fausses croyances ancestrales.

LA CONCEPTION:
Autrefois, bien avant que la science ait réussi à percer les mystères de la vie, on supposait que la femme pouvait concevoir seule. On pensait qu'elle procréait grâce à son imagination ou par l'effet d'un rêve.
En Janvier 1637, le Parlement de Grenoble innocenta Magdeleine d'Automont d'Aiguemère du péché d'adultère.
Cette dernière venait d'accoucher d'un garçon alors que le mari était absent depuis des années.
Ce jugement a été inspiré par St Thomas, pour qui, une femme en état d'innocence peut engendrer par l'influence de la pensée.
Cette femme aurait été fécondée, une nuit d'été, fenêtre ouverte, par le biais du vent transportant des molécules organiques, d'insectes humains, d'embryons flottants.
Le vent qui féconde les arbres, les fleurs, qui rend pleines les poules et les mules, engrosse également les femmes lorsqu'elles se promènent à la campagne un jour de grand vent.
La Lune avait aussi le même pouvoir. On interdisait à certaines jeunes filles de sortir les nuits de pleine lune ou d'uriner face à l'Astre.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :