En entrant dans cet espace, vous pourriez bien vous y rencontrer. Découvrir vos profondeurs et lever tous vos blocages. Et retrouver l'apaisement. Un voyage vers soi à travers l'infini de l'arbre familial, son champs des possibles et la Psychogénéalogie.

La date de la naissance de l'enfant et la mémoire généalogique

La date de la naissance de l'enfant et la mémoire généalogique

La date de la naissance de l'enfant et la mémoire généalogique

CONSEILS POUR VOTRE ANALYSE TRANSGÉNÉRATIONNELLE

Dés que vous notez une date de naissance sur votre génosociogramme , calculez immédiatement la date présumée de conception en faisant attention aux naissances prématurées .
Dans le cas d’une naissance prématurée, notez aussi sur votre génosociogramme la date prévue pour le terme normal de la grossesse.
Vérifiez ensuite si la date de naissance de l'enfant et sa date de conception correspondent à une date déjà inscrite dans sa lignée.

 

LA DATE DE NAISSANCE DE L'ENFANT RÉPÈTE UNE AUTRE DATE DE NAISSANCE

L'enfant permet à son ascendant une nouvelle naissance symbolique. L'existence de l'aïeul est ainsi refondée. Il peut s’agir aussi de redonner une impulsion vitale qui serait utile aux descendants.I l est intéressant de relever l'écart symbolique entre les deux naissances.
De l'un de ses frères et sœurs : Cette répétition est délicate parce que la différenciation est réduite, les deux enfants fêtant donc l'anniversaire de leurs naissances le même jour. C'est surtout l'aîné qui va souffrir car il va voir se répéter chez un autre des caractères qui en principe lui sont propres.

 

LA DATE DE NAISSANCE DE L'ENFANT RÉPÈTE UNE DATE DE MARIAGE

Parce qu'il existe encore des secrets quant au mariage concerné. La naissance de l'enfant à cette date précise est donc un effort inconscient pour mettre à jour les éléments secrets qui entourent l'union.
Parce que le mariage était insuffisamment fondé. La lignée issue de ce mariage tente de trouver un moyen de fonder le couple à nouveau sous peine de ne bénéficier elle-même que d'un faible élan vital. La seule possibilité est que cette date de mariage réapparaisse bientôt au sein de l'arbre généalogique. Une naissance est alors la meilleure possibilité pour que les ascendants bénéficient a posteriori de tous les caractères associés à la naissance : développement, croissance...

 

LA DATE DE NAISSANCE RÉPÈTE UNE DATE DE SÉPARATION OU DE DIVORCE

Nous sommes en présence d'une situation apparemment paradoxale, puisque nous avons d'un côté la fin d'une relation et de l'autre le début d'une vie avec toutes ses possibilités. Cette coïncidence peut signifier que dans la lignée on regrette cette séparation, ce divorce et que les conjoints avaient peut-être encore un avenir.

 

LA DATE DE NAISSANCE RÉPÈTE UNE DATE DE DÉCÈS OU D'ENTERREMENT

Soit des secrets entourent le décès et ses circonstances (et c'est très souvent le cas) soit l'arbre généalogique cherche à faire renaître symboliquement le parent décédé. On retrouve alors souvent les conséquences observées dans le cas de ce que l'on a appelé « l'enfant de remplacement ».

 

LA DATE DE NAISSANCE RÉPÈTE UNE AUTRE DATE MAJEURE DE L'ARBRE GÉNÉALOGIQUE

La date de naissance de l'enfant peut aussi répéter une date majeure également du roman familial.

LA DATE DE NAISSANCE DE L'ENFANT PEUT ÊTRE REPRISE ET FIXÉE PAR LE GROUPE FAMILIAL

Par exemple des parents peuvent choisir de se marier à la date de naissance de leur enfant. Il vaudrait mieux éviter cette superposition car il faut le plus possible tenter de garantir une différenciation. Dans certains cas il peut s'agir d'une stratégie visant à soutenir l'élan vital de l'enfant et le soustraire à certains programmes généalogiques
Pour repérer le syndrome d’anniversaire ou de répétition, soyez attentif:
  • Aux grossesses apparues sous contraceptif
  • Aux grossesses dues à des relations sexuelles imprévues
  • Lorsque l’accouchement ne se produit pas à la date prévue par des médecins

REVIVISCENCE DANS LE SENS DES DESCENDANTS VERS LES ASCENDANTS

S'il existe une reviviscence dans le sens des ascendants vers les descendants, le mouvement inverse existe lui aussi. Ainsi, lorsque les enfants parviennent à l’âge qui était critique pour leurs parents le symptôme n'apparaît pas chez eux, mais peut resurgi chez la personne directement concernée par le trauma.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :